UN PEU D'HISTOIRE

 

Joseph Hubertus Pilates est né en 1880 près de Düsseldorf en Allemagne. Enfant atteint de rachitisme, de rhumatismes articulaires et asthmatique, il se bat pour ressembler à son père, gymnaste de haut niveau. Il pratique dont beaucoup de sport tels que la Gymnastique, le Ski, la Plongée sous-marine, la Boxe, le Yoga et quelques Arts martiaux.

 

Avec acharnement, J.H. Pilates développe une technique sur son propre corps afin d’en améliorer l’aspect et le dynamisme. A 14 ans, son corps est transformé. Il est désormais un athlète accompli, réalisant que santé mentale et physique étaient étroitement liés.

 

Quand la 1ère Guerre mondiale éclate, il est emprisonné aves de nombreux blessés. Il sera employé à la prison comme infirmier. Devant les corps blessés et mutilés des soldats, J.H. Pilates a l’idée d’appliquer à ses compatriotes les mêmes mouvements qui l’ont aidé quelques années auparavant.

 

 

Mais les soldats dont J.H. Pilates s’occupe sont souvent immobilisés dans leur lit. Il va les démonter pour en extraire les ressorts qu’il utilise alors pour créer une résistance.

C’est le début du travail sur machine.

 

Après la guerre, de retour en Allemagne, il développe sans Méthode et l’affine en l’utilisant. J.H. Pilates refusant d’aider le pouvoir nazi naissant, il s’expatrie aux États-Unis en 1926 à New York. Il n’aura de cesse, jusqu’à sa mort en 1967 dans l’incendie de son studio, de former des danseurs à sa Méthode, qui arrive en France en 1952.

 

Aujourd’hui, on estime que le nombre de pratiquants augmente de 30% chaque année en France.